Accueil > Mots-clés > Glossaire > GIEC / IPCC

GIEC / IPCC

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est l’organisme international chef de file pour l’évaluation des changements climatiques. Il a été créé en 1988 par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE PNUE
UNEP
Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) - United Nations Environment Programme (UNEP)
) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM OMM
WMO
Organisation Météorologique Mondiale (OMM) - World Meteorological Organization (WMO)
) avec pour mission de présenter au monde l’état actuel des connaissances scientifiques sur les changements climatiques et leur incidence potentielle sur l’environnement et la sphère socio-économique. La même année, l’Assemblée générale des Nations Unies approuvait cette initiative de l’OMM OMM
WMO
Organisation Météorologique Mondiale (OMM) - World Meteorological Organization (WMO)
et du PNUE PNUE
UNEP
Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) - United Nations Environment Programme (UNEP)
.

Le GIEC est un organe scientifique. Il a pour mission d’examiner et d’évaluer la littérature scientifique, technique et socio-économique la plus récente publiée dans le monde et utile à la compréhension des changements climatiques. Il n’est pas chargé de conduire des travaux de recherche, ni de suivre l’évolution des données ou paramètres climatologiques.

Le GIEC est un organisme intergouvernemental. Ouvert à tous les Membres de l’Organisation des Nations Unies et de l’OMM OMM
WMO
Organisation Météorologique Mondiale (OMM) - World Meteorological Organization (WMO)
, il compte aujourd’hui 195 pays Membres. Il se réunit au moins une fois par an dans le cadre d’assemblées plénières où les représentants des gouvernements prennent les grandes décisions relatives au programme de travail du Groupe d’experts et élisent les membres et le président du Bureau. Les représentants des gouvernements participent aussi à la définition des grandes lignes des rapports, au choix des auteurs et au processus d’examen, et acceptent, adoptent et approuvent les rapports lors des sessions plénières.