Accueil > Économie > Le bon actionnaire

Le bon actionnaire

lundi 30 novembre 2015

La rubrique "économie et entreprise" du monde [1] nous explique pourquoi EDF pourrait être exclu du CAC 40, pourquoi dix ans après l’introduction en Bourse, les espérances de l’électricien se sont envolées.

L’ancien opérateur historique [EDF] a en effet un virus congénital : l’État, son principal actionnaire, peut arbitrer en faveur des clients et au détriment de l’entreprise, notamment quand il s’agit d’augmenter les tarifs. « Nous avons besoin d’actionnaires qui ne pensent qu’en actionnaires », souligne son directeur financier, Thomas Piquemal. On en est loin.

Si même eux le disent, on ne peut que confirmer que le capitalisme ne sert pas l’intérêt général mais essentiellement celui de l’actionnaire. La réponse aux besoins humains et la préservation de la biosphère ne sont pas dans son ADN.


[1Le Monde du samedi 21 novembre : EDF pourrait être exclu du CAC 40.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?